Nouvelles et articles de blogue | Maçonnex

Bien corder son bois de chauffage

 

La qualité du bois de chauffage ne suffit pas à optimiser son efficacité. Le lieu de stockage et la façon de le corder jouent aussi un rôle essentiel. Voici comment procéder en cinq points.

1- Idéalement, on se fait livrer le bois au printemps ou au début de l’été, afin qu’il ait le temps de sécher avant l’arrivée de la saison froide.

2- Le diamètre des bûches ne doit pas excéder 150 millimètres (6 pouces)pour trois raisons : un séchage plus rapide, un rangement plus simple et un meilleur rendement de combustion.

3- Le bois sèche adéquatement s’il est cordé en plein air et au soleil. Placé au nord, il risque de rester humide plusieurs années. Aussi, on ne l’entrepose jamais à l’intérieur, car il n’y a pas de circulation d’air et des champignons peuvent se former.

PETIT CONSEIL...
Si vous n’avez pas le temps de corder rapidement le bois après la livraison, recouvrez-le d’une bâche pour le protéger de la pluie.

4- Une fois l’emplacement défini, on crée une base (avec des 2 x 4, par exemple) afin d’isoler les bûches du sol et pour éviter l’humidité. Ensuite, on les empile en veillant à ne pas trop les tasser — afin que l’air circule — et à équilibrer l’ensemble pour le rendre assez solide. Une fois le bois cordé, on recouvre uniquement le dessus, et non les côtés, d’une toile plastifiée pour éviter que l’eau ne pénètre et ne s’infiltre entre chaque morceau de bois.

5- À l’automne, on rapproche de l’entrée le bois nécessaire pour l’hiver et on en rentre éventuellement une petite quantité dans la maison. Il est préférable d’attendre à la fin octobre, car les insectes seront moins présents et vous risquerez moins d’en ramener à l’intérieur.

Source: Magazine de l'Association des professionnels du chauffage (APC).

Maison Tanguay 2020